Licenciement pour inaptitude

Par un arrêt du 27 septembre 2017 (n°15-28605), la Cour de cassation rappelle une nouvelle fois que si l’employeur s’abstient d’appliquer les préconisations du médecin du travail concernant un salarié, il manque à son obligation de sécurité et peut être condamné à verser des dommages et intérêts à ce dernier.